Lauréat 2017 des Trophées de la recherche en éthique

Matthieu de Nanteuil

Sociologue et philosophe, professeur à l’Université de Louvain, Matthieu de Nanteuil est membre du Centre de recherches interdisciplinaires Démocratie, Institutions, Subjectivité (CriDIS) et de la Chaire « Démocratie, Cultures et Engagement » au sein de l’Institut d’analyse du changement dans l’Histoire et les Sociétés Contemporaines (IACCHOS).
Ses travaux portent sur la place du travail et de l’économie solidaire dans les théories de la justice sociale, ainsi que sur les formes de violence et de non-violence qui accompagnent l’histoire de la modernité – libérale en particulier.
Il est membre associé au Groupe de recherches en Théories politiques contemporaines à l’Université nationale de Colombie.
Ses derniers ouvrages parus :
de Nanteuil, M. et Merla, L. (eds), 2017, Travail et care comme expériences politiques, Louvain-la-Neuve, Pul ; de Nanteuil, M. et Alix, N. (eds), 2014, Pour une économie de la confiance en Europe. La contribution de l’économie sociale et solidaire, Paris, L’Option de Confrontations Europe.
Son site web

 

Résumé de son ouvrage Rendre Justice au travail, Puf

 

Le travail est le grand oublié des théories de la justice sociale. Or, s’il y a bien un lieu où nous faisons l’expérience de l’injustice, c’est le travail. Comment en sommes-nous arrivés là ? Ce livre mène l’enquête et ouvre des perspectives. Après avoir reconstruit une histoire du rapport entre travail et valeurs, pointé les risques d’une simple « moralisation du capitalisme », il propose d’identifier quatre modèles de justice : éthique de la discussion, éthique du compromis, éthique du développement, éthique de la reconnaissance. Comment ces modèles permettent-ils d’affronter les injustices inhérentes à la vie professionnelle ? En quoi donnent-ils aux acteurs les moyens de surmonter les dilemmes, les conflits de valeur auxquels ils font face ? Qu’exigent-ils de chacun d’eux ? Plus largement, dans quelle mesure contribuent-ils à renouveler l’action politique – notamment syndicale – sur ces questions ? Écrit de façon didactique, ce livre s’adresse à tous ceux qui voient dans le travail un lieu essentiel de formation du rapport aux autres et à soi, tous ceux qui, pour cette raison même, entendent relever le défi d’un travail plus juste.

 

CONCOURS

Il concerne deux catégories :


Catégorie recherche en éthique


Cibles : Travaux de recherche en éthique menés par des chercheurs, enseignants, doctorants et titulaires d’un doctorat

Dotation : 2000 €

Catégorie enseignement de l’éthique


Cibles : Enseignements conçus et dispensés par des enseignants, intervenants extérieurs, chefs de département, directeurs d’établissements

Dotation : 2000 €

organisé par sous le patronage de
en partenariat avec