Lauréat 2017 des Trophées de l’enseignement de l’éthique

Johan Rochel

 Johan Rochel est un philosophe et juriste suisse travaillant à la jonction de la recherche, du politique et de l’engagement citoyen. Docteur en droit et philosophe, il s’intéresse à l’éthique de l’immigration et de l’innovation. Après une thèse de doctorat sur le droit et l’éthique de la politique migratoire européenne, il est actuellement engagé dans un projet postdoctoral portant sur la distribution de l’innovation par le biais de la propriété intellectuelle avec l’Université de Tokyo et l’Université La Sapienza à Rome.

Par le biais de ses publications et de ses activités auprès des décideurs et du grand public, Johan Rochel porte les résultats de ces réflexions au cœur de la Cité. Il a fondé et organisé l’« Atelier d’éthique pour la migration », atelier participatif et itinérant à travers la Suisse sur les défis de la politique migratoire. Il va bientôt lancer le projet « EthiX : Laboratoire d’éthique de l’innovation » visant à offrir un espace de débats sur les défis sociétaux de l’innovation. Il est membre de la Commission fédérale pour l’enfance et la jeunesse et tient un blog « La Suisse en mouvement » pour le journal suisse « Le Temps ». Il publie régulièrement des papiers pour le think-tank de politique étrangère foraus.

Site personnel : www.ethiqueenaction.com

 

Résumé de son ouvrage Repenser l’immigration, PUPR

  L’immigration place les démocraties européennes face à d’immenses défis éthiques. Les valeurs de liberté, d’égalité et de solidarité qui ont nourri les histoires européennes semblent aujourd’hui avoir perdu leur capacité à nous orienter. De l’« expat » au requérant d’asile, du regroupement familial à la libre circulation des personnes, la diversité des situations migratoires bouscule nos convictions et interroge nos choix citoyens. Au moment de déterminer notre politique migratoire et d’élire nos représentants, la même question s’impose : comment aborder cette mobilité et redonner du sens à notre responsabilité ? L’ampleur des défis migratoires nous plonge dans une ambiance de crise permanente. Comment retrouver une boussole éthique capable d’accompagner nos choix ?

Cette première introduction francophone à l’éthique de l’immigration offre les outils nécessaires à une définition cohérente et responsable de nos choix migratoires. Rédigé de manière accessible par un spécialiste de l’éthique et du droit des migrations, il propose une vue d’ensemble des positions philosophiques actuelles. Les situations du domaine de l’asile, du regroupement familial ou de l’immigration à des fins professionnelles seront ainsi évaluées.

Grâce à de nombreux encadrés traitant de défis éthiques concrets, l’ouvrage permet à chacun de préciser ses intuitions et d’affiner sa propre position. Les établissements de formation y puiseront des ressources pédagogiques facilement mobilisables. Les décideuses et décideurs politiques, les citoyennes et citoyens soucieux d’apporter une réponse cohérente aux défis migratoires de notre époque y trouveront un précieux compagnon de réflexion et de décisions.

CONCOURS

Il concerne deux catégories :


Catégorie recherche en éthique


Cibles : Travaux de recherche en éthique menés par des chercheurs, enseignants, doctorants et titulaires d’un doctorat

Dotation : 2000 €

Catégorie enseignement de l’éthique


Cibles : Enseignements conçus et dispensés par des enseignants, intervenants extérieurs, chefs de département, directeurs d’établissements

Dotation : 2000 €

organisé par sous le patronage de
en partenariat avec